Eurafrique.legal forme les juristes aux Legal Tech

Dans cet article vous découvrirez comment nous aidons les juristes à se former aux nouvelles technologies du droit.

Pourquoi faut-il s’intéresser à la technologie juridique ?

Dans sa pratique, le juriste est rarement encouragé à utiliser de nouveaux outils de travail.

Aujourd’hui, de nombreux outils innovants existent et permettent de simplifier les tâches courantes et chronophages. On les appelle les legal tech se sont des technologies numériques spécifiquement dédiées aux juristes et à leur pratique quotidienne.  

“Legaltech” pour “legal technology” en anglais. La Legaltech regroupe un grand nombre de dispositifs ayant pour but de digitaliser la prestation juridique. On y trouve par exemple : le contract management, la signature électronique, la blockchain ou encore le machine learning.

Ainsi, la legaltech permet :

  • de faciliter la pratique du droit pour les professionnels
  • de faciliter l’accès à l’expertise juridique et au système judiciaire

Mais souvent des raisons légitimes expliquent le désintérêt des praticiens du droit : 

  • Ils ne connaissent pas les fonctionnalités possibles grâce à ces outils 
  • Ils ne voient pas de valeur ajoutée à s’équiper 
  • Ils n’ont jamais eu l’occasion de l’essayer 

Dans la majorité des cas, c’est un manque de connaissance dans ces nouveaux outils qui fait tarder les professionnels du droit à utiliser des technologies. 

Eurafrique.legal s’est donc donnée pour objectif de donner l’opportunité aux juristes curieux et voulant renforcer leur force de travail de se former aux legal tech.

En effet, Eurafrique.legal dispose de technologies permettant de digitaliser les processus juridiques coûteux en temps et productivité. 

Il s’agit par exemple de Séraphin Assistant, une technologie qui permet de créer son propre assistant juridique virtuel. 

Un assistant juridique virtuel peut avoir beaucoup de fonctionnalités :

  • Rendre le droit plus accessible 
  • Améliorer la prise en charge et la satisfaction clients
  • Se libérer des tâches chronophages : comme des réponses automatisées sur des questions simples et récurrentes que peuvent avoir vos clients
  • Une meilleur diffusion de l’information au sein de sa structure 
  • Rendre les opérationnels autonomes et responsables
  • Collecter et exploiter de la donnée 
  • Générer automatiquement des documents à faible valeur ajoutée tels que des courriers, des demandes, des actes courants,…

et plus encore…

  • L’appropriation de la technologie par les juristes : Le challenge “créateur de legalbot”

La première étape pour comprendre le phénomène de la legatech est de s’y former. 

C’est pourquoi nous avons organisé trois sessions de formations gratuites à la legaltech que nous avons appelé “Formation Algorithme juridique”. 

Cette formation a déjà permis à une centaine de juristes d’europe et d’afrique de comprendre l’intérêt de ces outils.

Notre ambition est d’en faire des juristes augmentés c’est-à-dire des juristes qui sont capables, grâce aux outils numériques, d’améliorer leur force de travail, leur productivité et de gagner en efficacité.

En quoi consiste notre formation ?

  • Première partie : Un cours d’algorithme juridique. Il s’agit de comprendre la technologie et la logique qui se cache derrière ces outils. Ainsi que l’intérêt et la manière dont peut être utilisée ces technologies dans sa pratique quotidienne.
  • Deuxième partie : La démonstration de l’interface et des fonctionnalités de l’outil

Suite à ça, les juristes qui le désiraient pouvaient participer à un challenge leur permettant de prendre l’outil en main. 

Ce challenge avait pour but : 

  • De compléter la formation théorique avec une application pratique pour les participants 
  • De rendre le droit plus accessible en afrique et en europe en mettant à disposition du public les legalbot (assistant juridique virtuel) confectionnés par ces juristes
  • La création d’un réseau de juriste codeur capable d’utiliser la technologie 

 

Le début de l’année 2022 a signé la fin des challenges. 

Nous avons été ravis d’accompagner les participants dans leurs réalisations. Tous les legalbots créés par les participants sont à disposition sur notre site internet à la page “Legal Bots”.

Articles récents